catégories
Articles récents
preview
Quelles sont les meilleures positions pour dormir ?
Lire l'article
preview
Est-ce sain de dormir avec son chien ou son chat ?
Lire l'article
Articles les plus consultés
preview
Est-ce sain de dormir avec son chien ou son chat ?
Lire l'article
preview
Méditation, sommeil et insomnie : preuve issue de la recherche empirique
Lire l'article
Qu'est-ce qu'une bonne position pour dormir ?

Troubles du sommeil - 10 minutes de lecture

Quelles sont les meilleures positions pour dormir ?

Sleep Hackademy Team
Sleep Hackademy Team Rédacteurs

On vous voit venir et sourire, cher(e)s rebelles nocturnes, alors, on va de suite confirmer le sujet de cet article ainsi que son titre : il s’agit bien de découvrir les bonnes positions pour dormir ! Point de sexe ici, même si le sexe pour aider à trouver le sommeil est très certainement un thème intéressant pour un prochain article. Ici, Sleep Hackademy et ses experts vous proposent d’en savoir plus sur les conséquences d’une mauvaise position pour dormir, mais aussi de découvrir en quoi trouver une position adaptée permet de mieux dormir.

Pas question de vous servir une histoire à dormir debout car, de toute façon, ce n’est pas la meilleure position pour dormir (vous vous en doutez). Nos experts du sommeil se sont penchés sur du factuel et du concret, que cela soit pour trouver la meilleure position pour dormir seul ou… les positions idéales pour dormir en couple (avec, en bonus, leurs significations cachées !)

Alors, cher(e)s rebelles nocturnes qui éprouvez des difficultés à trouver une position optimale pour bien dormir, ce qui suit est pour vous.

Bonne et mauvaise position pour dormir : quelles différences ?

Petite référence culturelle que les moins de 30 ans ne saisiront peut-être pas (merci d’avance à Google pour la recherche) : connaissez-vous la « différence entre un bon et un mauvais chasseur » ? Bravo à ceux qui auront « reconnu » cette allusion à un célèbre trio d’humoristes. Pour les autres, revenons à nos moutons. Avez-vous déjà remarqué que chacun d’entres nous a SA position préférentielle pour dormir ? Cette position presque instinctive et rassurante que l’on s’empresse d’adopter quand l’heure du dodo a sonné. Et pourtant, celle-ci n’est peut-être pas la bonne. Tout du moins si vous avez des difficultés à vous endormir, que vous êtes sujet à des insomnies ou, au hasard, que vous êtes victimes de certaines pathologies peu associées au sommeil, comme le mal de dos ou des douleurs cervicales.

Quels facteurs sont à considérer pour bien choisir sa position de sommeil ?

Toutes les positions de sommeil ne se valent pas. Dormir sur le dos, ce n’est pas pareil que de dormir sur le ventre ou de dormir sur le côté. Cependant, parmi ces positions les plus communes pour dormir, chacune possède ses avantages et ses inconvénients. En réalité, au-delà de la préférence personnelle de chaque dormeur, il convient également de tenir compte de facteurs parfois extérieurs au sommeil à proprement parler avant d’opter pour la position de sommeil optimale, comme le souligne le docteur Rachel Salas (Professeur en Neurologie au Howard County General Hospital Sleep Lab de Columbia, et spécialisée dans les troubles du sommeil) : « On peut dire que certaines positions sont meilleures que d’autres. Pour des personnes jeunes et en bonne santé, la position de sommeil est moins importante. En revanche, en vieillissant et en subissant davantage de problèmes de santé, la position de sommeil peut devenir positive ou négative. ». Voici donc quelques facteurs déterminants1 dans le choix d’une position de sommeil adaptée :

  • L’âge : en vieillissant, on perd en flexibilité au niveau de la colonne vertébrale et des problèmes respiratoires peuvent apparaitre. La position de sommeil sur le ventre est donc à proscrire
  • Ronflements et apnées du sommeil : ils sont notamment provoqués par un rétrécissement des voies respiratoires. Des études2 rapportent ainsi qu'il est donc préférable de ne pas dormir sur le dos pour les personnes victimes de ces troubles du sommeil.
  • Brûlures d’estomac ou reflux gastriques : ils sont physiquement favorisés par une position de sommeil sur le côté droit, qu’il vaut donc mieux délaisser au profit du côté gauche, d'après une étude3
  • Marques sur le visage ou rides : ici, ce n’est pas tant une raison médicale qu'une question de confort au réveil et d’apparence. Le visage déformé avec quelque belles marques au réveil parce qu’on a dormi sur le ventre, ça peut faire peur lors du premier passage devant son miroir ou, pire, effrayer les personnes qui vivent avec vous (ok, on exagère peut-être un peu, quoique !).

Une mauvaise position pour dormir, qu’est-ce que c’est ?

En résumé, on pourrait vous répondre simplement qu’il s’agit d’une position qui vous empêche de bien dormir ou d’avoir un sommeil réparateur, ce qui n’est pas faux, comme dirait l’autre. Toutefois, comme on a pu l’évoquer juste avant, une mauvaise position pour dormir est celle qui va favoriser les symptômes d’une pathologie ou d’un trouble du sommeil dont le dormeur peut souffrir, et qui risque surtout de les aggraver. Aussi, mieux vaut opter pour la position qui respectera les besoins de votre corps, même si elle n’est pas votre position préférentielle naturelle.

Autant vous le dire tout de suite, dormir sur le ventre n'est pas recommandé. Mauvais alignement entre le dos et la tête, néfaste pour la respiration ou les reflux gastriques, la position de sommeil ventrale nous laisse en prime de belles marques sur le visage et… favoriserait l'apparition de rides. À bon entendeur !

Attention au réveil pour les adeptes du dodo ventral !

Alors, quelles sont les top positions pour bien dormir ? Découvrez notre classement ainsi que quelques hacking tips pour mettre votre corps dans de bonnes conditions de sommeil et… dans le bon alignement !

Les meilleures positions de sommeil, seul ou en couple

Vous le savez probablement, cher(e)s rebelles nocturnes, lorsque l’on dort à deux (ou plus), le lit peut vite se transformer en champs de bataille pour une question de suprématie de positionnement ou de nuisances en tout genre. Des recherches4 ont même révélé près de 50% de troubles du sommeil en plus chez les couples par rapport aux dormeurs solitaires ! Dormir seul, ce n’est donc pas tout à fait pareil que de dormir à deux. Néanmoins, les bonnes positions de sommeil existent tout aussi bien séparément, pour les indépendants, qu’en mode « collé-serré », pour les amoureux étant fusionnels jusque dans les bras de Morphée. Aucune excuse donc pour ne pas trouver la bonne !

À chacun sa position !

Les scientifiques5 s'accordent pour dire que la position de sommeil sur le côté est la plus plébiscitée, et remporterait près de 60 % des suffrages auprès des dormeurs ! Il ressort des ces études plusieurs tendances :

  • Les hommes passent plus de temps à dormir sur le côté que les femmes
  • Les enfants passent en moyenne autant de temps dans chacune des principales positions de sommeil
  • En vieillissant, on privilégie la position de sommeil sur le côté : plus confortable pour le dos et pour la respiration
Quelle est la meilleure position pour dormir ?

Mais alors, concrètement, à quoi correspond la meilleure position pour dormir ? Il s'agit en fait de la position qui prend le mieux en compte les contraintes liées aux besoins de votre santé et de votre corps, mais aussi celle qui respecte un aspect fondamental, une sorte de nombre d'or du positionnement nocturne : un alignement sain de la colonne vertébrale avec les hanches et la tête. Sachant cela, il est aisé de comprendre que 2 voire 3 positions sont à privilégier dans la majorité des cas, et qu'une est à proscrire. Une idée ?

Ne faisons pas durer le suspens plus longtemps, cher(e)s rebelles nocturnes. Voici le top des meilleures positions pour dormir, accompagnées de leurs tips :

  1. Dormir sur le côté : idéal pour soulager le dos, pour éviter les reflux gastriques et brûlures d'estomac (du côté gauche) et pour diminuer les ronflements ou les apnées du sommeil (penser à surélever son oreiller, à mémoire de forme si possible, afin de garder les cervicales alignées avec le reste du corps).
  2. Dormir sur le dos : la "position du soldat" est celle qui permet de préserver au mieux le fameux alignement, notamment celui des cervicales (préférer un matelas ferme afin de limiter le courbage de la colonne vertébrale). Attention toutefois, cette position n'est pas recommandée en cas de ronflements ou d'apnées du sommeil.
  3. Dormir en position fœtale : comme un bébé dans le ventre de sa mère, et pourtant, cette position n'est pas idéale pour la respiration (torse compressé) ni pour les cervicales (un rehaussement de l'oreiller est recommandé ici aussi). Elle est toutefois bénéfique pour les douleurs dorsales.

Les positions pour dormir en couple : ce qu'elles révèlent sur vous !

Dites nous comment vous dormez, nous vous dirons comment vous vous aimez. Telle pourrait-être la maxime adaptée aux différentes positions pour dormir en couple. Toutefois, rassurez-vous, il n'y a aucune mauvaise position de sommeil à deux. C'est comme à la fête foraine, il n'y a que des gagnants !

En réalité, le langage corporel consubstantiel au sommeil en couple est simplement révélateur de ce que peut être la relation entre les deux parties. La position de sommeil du couple serait donc révélatrice de certains aspects de la relation amoureuse, comme l'explique Isabelle Duvernois, psychologue clinicienne et auteure de Décoder le langage du corps (éditions Larousse) : "Le langage non-verbal est beaucoup plus explicite. On se contrôle moins, ça encourage la régression. Il s’y joue des choses intimes, archaïques comme le besoin d’affection…".

Que représente la position de sommeil pour votre couple ?

En outre, la psychologue Corinne Sweet a mené une étude très intéressante, il y a quelques années, répertoriant les différentes positions adoptées par un échantillon de 1000 couples, faisant ainsi ressortir une tendance par un classement ainsi qu'une interprétation de ce que représente chaque position par rapport à la relation du couple. Vous êtes curieux de savoir à quoi correspond votre position pour dormir en couple ? On vous comprend ! Alors, voici le top des 6 positions pour dormir en couple et leurs significations :

  1. Dormir dos à dos, chacun de son côté et sans se toucher : adoptée par 27 % des couples de l'étude, cette position révèlerait des couples "connectés et sûrs d’eux-mêmes, cette position montre à la fois la proximité et l’indépendance dans la relation"
  2. Dormir dos à dos collé à l'autre : elle représente 23 % des couples, on est davantage dans la "fusion" que la version sans contact, et elle suggère "un besoin de contact physique dans la phase d’endormissement, puis on dort séparément pour plus de confort"
  3. Dormir en position de la cuillère : l'un derrière l'autre, cette position est utilisée par 18 % des couples, celle-ci révèle une "attitude très protectrice"
  4. Dormir dans la position des amoureux : face à face et entrelacés, son nom veut tout dire (complicité, attention vers l'autre, besoin de tendresse) mais elle n'est plébiscitée que par 4 % des couples en raison de… son inconfort. L'amour oui, mais pas à tout prix !
  5. Dormir sur le ventre : par l'un ou les deux, c'est signe "qu’on cherche son confort avant tout et cela ne pose peut-être aucun problème au partenaire", mais aussi, attention, "d’une volonté de cacher son intimité et d’éviter toute relation sexuelle". À remettre dans son contexte pour interprétation, bien entendu !
  6. La femme dort dans les bras de l'homme : une image classique de film, qui ne représente que 1 % des couples, cette position est démonstrative et dénote d'une "recherche d'attention ou de réconfort". Difficile cependant de la garder toute une nuit, vous en conviendrez !

La position de sommeil d'un couple peut s'avérer révélatrice de la teneur d'une relation, mais ne nous voilons pas la face, cher(e)s rebelles nocturnes : la bonne santé d'un couple passe aussi par des nuits réparatrices pour chacun ! En adoptant une position confortable pour dormir, on se lève bien volontiers en forme et de bonne humeur. Ainsi, tout un chacun trouvera belle nuit à sa porte en adoptant SA position adéquate pour dormir, tout en respectant ses propres besoins de sommeil et ceux de son ou sa partenaire, cela va sans dire.

Au pays des amoureux, la guerre du lit n'aura pas lieu !

Sources :

[1] Choosing the best sleep position, site "John Hopkins Medicine", 2021 [2] The undervalued potential of positional therapy in position-dependent snoring and obstructive sleep apnea-a review of the literature, M.J.L. Ravesloot, J.P. van Maanen et al, "Sleep and Breathing", 2013 [3] Influence of spontaneous sleep positions on nighttime recumbent reflux in patients with gastroesophageal reflux disease, R.M. Khoury, L. Camacho-Lobato et al, "The Amercican Journal of Gastroenterology", 1999 [4] Exploring the Interdependence of Couples' Rest-Wake Cycles: An Actigraphic Study, Robert Meadows, Susan Venn et al, "Chronobiology International", 2009 [5] Sleep positions and nocturnal body movements based on free-living accelerometer recordings: association with demographics, lifestyle, and insomnia symptoms, Eivind Schjelderup Skarpsno, Paul Jarle Mork et al, "Nature and DScience of Sleep", 2017

Vous aimerez aussi

Est-ce sain de dormir avec son chien ou son chat ?

Tout ce qu'il faut savoir quand on dort avec son chien ou son chat

5 min
Vous aimerez aussi
Méditation, sommeil et insomnie : preuve issue de la recherche empirique (3e partie)
La pratique de la méditation et du Yoga nidra peut-elle vraiment influencer les rêves lucides ?
8 min
Méditation, sommeil et insomnie : preuve issue de la recherche empirique (2e partie)
Existe-t-il un lien entre méditation et qualité du sommeil ?
8 min
L'éveil appliqué au sommeil
L'insomnie pour mieux s'éveiller ?
6 min
Rejoignez laSleepHackademy
1 clic pour s’y inscrire et 1 clic pour ne plus nous lire ;)
J'accepte de recevoir la newsletter de Sleep Hackademy